iframe>

Jean-Marc Pailhol : "Dire NON, c'est Avancer"

Durée : 3min 3sec | Postée : Il y a 2 ans | Chaîne : Les Rencontres de la Niaque
Partager | Exporter | 1112 vues | Notez
Jean-Marc Pailhol a puisé son énergie auprès de son père et de son entraîneur de rugby. Dans son témoignage à l’occasion des Rencontres de la Niaque, il explique comment ces deux personnes l’ont influencé pour avancer…

Tout d'abord, son père, qui disait souvent : "Il est plus facile de dire oui que de dire non".
Il est obligatoire de refuser la facilité, il est obligatoire de refuser la fatalité, il est obligatoire de refuser l’immobilisme. Dire oui, c’est rester dans son état. Dire non, c’est avancer....
C'est la capacité à refuser l’habitude, à être dans l’innovation permanente, à être dans la curiosité permanente, à la recherche permanente de solutions......

Ensuite, son entraîneur de rugby au stade toulousain, qui avait sa propre définition de la réussite de l'équipe.
La réussite d’une équipe, c’est que chaque joueur aille chercher le maximum de ses capacités, le centimètre supplémentaire qui va faire qu’individuellement, ils vont se dépasser dans l’intérêt collectif.
C'est la capacité à  se dépasser, aller chercher le meilleur de soi-même, aller plus loin que ce que l’on pensait être réalisable....
 Enfin, il termine son intervention par une citation de Clémenceau :

"Il faut savoir ce que l’on veut.
Il faut avoir le courage de le dire et l’énergie de le faire".
Clémenceau